lundi 9 février 2015

Elle s'appelait Sarah - Tatiana de Rosnay

 
 
404 pages – 6,95 €
 
Résumé :
 
Paris 2002. Julia Jarmond, journaliste américaine, est chargée de couvrir la commémoration du Vél d'Hiv. Découvrant avec horreur le calvaire de ces familles juives qui furent déportées à Auschwitz, elle s'attache en particulier au destin de Sarah et mène l'enquête jusqu'au bout, au péril de ce qu'elle a de plus cher.

Paris 16 juillet 1942. A l'aube la police française fait irruption dans un appartement du Marais. Paniqué, le petit Michel se cache dans un placard. Pour le protéger, sa grande soeur l'enferme et emporte la clef, en lui promettant de revenir. Mais elle fait partie des quatre mille enfants raflés ce jour-là...
 
Avis : Coup de cœur ! Je recommande ! 20/20
 
J'avais entendu parler de ce livre il y a vraiment longtemps, je crois que c'est une de mes tantes qui m'en avait parlé et j'avais dis un jour je le lirai. La semaine dernière j'ai été m'inscrire à la bibliothèque de chez moi et je suis tombée sur ce livre complètement par hasard, je me suis alors souvenu qu'on m'en avait parlé il y a un bon moment déjà, j'ai donc décidé de l'emprunter.
 
C'est un récit vraiment poignant qui vous prend aux tripes. La rafle du Vél d'hiv un nom horrible pour des actions épouvantables et par dessus tout mener par des français. Un récit révoltant qui donne à réfléchir. Tout le long du récit, des questions subsistent dans mon esprit. Une époque dont peu de gens se souviennent ou d'autres ne veulent pas parlé et qui doit sois disant resté passé. Malgré tout ce livre m'a passionné du début à la fin à tel point que je ne voulait plus lâché ce livre. Seulement deux jours m'ont suffit, ce livre se lit extrêmement vite. L'histoire de Sarah est juste poignante et celle de Julia dont sa famille cache un énorme secret est très intrigante. C'est un livre dont on aimerait bien voir la fin mais une fois terminé, on a l'impression qu'une porte s'est fermé autant dans le livre que dans le cœur et l'esprit, il faut vraiment le lire pour le croire. Ce livre m'a vraiment touché en plein cœur et la fin est juste magnifique, elle n'est pas brusque, ni inattendu et encore moins surprenante, elle est juste douce et tout en souplesse.
 
Franchement je vous recommande ce livre à 300 %, d'une part car il retrace une sombre période de la France dont je ne connaissait presque rien car elle est souvent omis dans les programmes scolaires en tout cas elle n'était pas dans le mien. D'autres part c'est une leçon de vie car ce livre rappelle que ce qui s'est passé pendant la seconde guerre ne doit pas être oublié car on doit se souvenir du passé ou nous serons condamné à le revivre.

Avez-vous lu ce livre ? 
Si oui, qu'en avez-vous penser ?
Si non pensez-vous l'acheter ?

1 commentaire: